Sophie Bernadet
Sophrologie à Paris 16

Sophie Bernadet, Sophrologie & Hypnose à Paris 16

 
 

L'hypnose ericksonienne

Milton Erickson est né en 1901.

A l’âge de 17 ans, atteint de poliomyélite, il tombe dans le coma durant 3 jours. A son réveil, il est paralysé. Il passera plus de 8 mois allongé et fera de multiples expériences sur lui-même, parvenant ainsi à se rééduquer. Il développera également de grandes facultés d’observations et d’analyse.

Devenu médecin, il contribuera grandement à faire évoluer les savoirs de l’époque vers l’hypnose que nous connaissons actuellement.

L’hypnose ericksonienne induit un état de conscience qui permet d’accéder à l’inconscient. D’après Erickson, celui-ci est en effet un réservoir d’expériences porteuses de solutions pour chacun. 

Le praticien ne donne pas d’injonction. Il agit en tant que guide et invite le sujet à participer activement à son état hypnotique, à écouter et à coopérer. Le sujet est assis, il ne dort pas, il entend la voix du thérapeute et communique avec lui : il garde le contrôle.

Les séances s’effectuent en individuel. 1 à 3 séances sont généralement suffisantes pour résoudre la problématique.

Hypnose ericksonnienne à Paris 16

Vos besoins

L'hypnose est plus particulièrement conseillée si vous souhaitez :

Vous défaire de dépendances et compulsions**

(tabac, alcool, nourriture...)

Vous séparer d'une mauvaise habitude, intégrer un nouveau comportement

Vaincre une phobie

Dépasser des croyances limitantes

("je n'ai pas de chance", "personne ne m'aime"...)

Arrêter des principes de répétition

(échecs, ruptures...)

Vous défaire d'un lien affectif négatif, d'une emprise

Atténuer les effets d'un mauvais souvenir, d'un choc, d'un trauma

Rendre effectifs des processus d'acceptation, de séparation, de pardon, de deuil...

À qui s’adresse l’hypnose ?

L’hypnose peut être envisagée dès 12 ans.

Cet accompagnement ne convient pas aux personnes souffrant de troubles psychotiques.

L'adhésion du sujet est primordiale : une personne qui ne veut pas entrer en transe hypnotique (peur, résistance…) ne pourra pas être accompagnée en hypnose.

Déroulé d’un accompagnement en hypnose

La première séance est consacrée à un temps d’échange d’une vingtaine de minutes. Il nous permet de faire davantage connaissance et de définir votre problématique. Puis je vous explique ce qu'est l'hypnose ericksonienne et vous propose des tests de suggestibilité vous permettant d’expérimenter l’état de transe hypnotique et d’en constater certains effets. Enfin je fait un premier travail  en lien avec la problématique que vous avez exposée. Cette première séance dure de 1h15 à 1h30.
 
Les séances suivantes débutent par un bref temps d’échange, puis sont consacrées à la mise en transe et au travail. Après la sortie de transe, il n’y a pas de "débriefing", afin d’assurer l’amnésie qui favorise le travail inconscient après la séance.
 
Une à trois séances sont usuellement suffisamment suffisantes. C’est vous qui saurez si vous avez besoin de continuer.

Création et référencement du site par Simplébo   |   Ce site est parrainé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.